Sablés pressés dulcey cacahouète

Sablé pressé Dulcey cacahouète
Sablé pressé Dulcey cacahouète

Un sablé pressé croquant et croustillant à la cacahouète nappé d’une ganache dulcey au goût de caramel et confiture de lait. Et avec une touche de praliné… C’est la définition même de l’ultra gourmandise.

Passons sans attendre à la recette, très simple.

 

Pour un sablé carré de 25 x 25 cm ( soit 25 petits gâteaux 5×5 )

Sablé pressé

135 g de chocolat Dulcey
52,5 g de beurre
300 g pâte sablée cuite (voir texte)
30 g de cassonade
40 g de crêpes dentelles (= gavottes)
50 g de cacahouètes grillées et salées

Ganache dulcey

288 g de chocolat Dulcey Valrhona
144 g de crème liquide entière
27 g de sucre inverti ou de miel d’acacia

Finitions (facultatives)

Cacahouètes
Praliné amandes / noisettes (en pâte) ou caramel au beure salé

 

 

Le sablé pressé

Le sablé « pressé » est une agglomération de pâte sablée et divers autres ingrédients qui vont apporter de la tenue, du goût, du croquant, du croustillant.

Pour la pâte sablée, j’ai utilisé des restes de pâte sablée maison qui attendaient au congélateur et que j’ai décongelé 5 minutes au four à 130°C et que j’ai complété avec des biscuits du commerce (Petit Beurre LU) pour atteindre les 300g.

Faites fondre le chocolat Dulcey et le beurre à part.
Dans un cul de poule : Ajoutez la pâte sablée hachée au couteau, la cassonade, les crêpes dentelles écrasées et les cacahouètes hachées. Ajoutez le chocolat et le beurre fondu, mélangez soigneusement.

Répartissez sans attendre le mélange dans un cadre ou un moule en pressant sur toute la surface. Mettez au frais pour faire durcir le sablé pressé.

NB : si vous utilisez un cadre (non étanche sur le dessous) il vaut mieux le poser sur une feuille de papier aluminium et remonter la feuille sur les bords. Ce sera utile pour couler la ganache.

 

La ganache Dulcey

Faites fondre le chocolat Dulcey. Chauffez la crème avec le sucre inverti (ou le miel). Versez la crème chaude en trois fois sur le chocolat fondu, en mélangeant bien à chaque fois avec une Maryse.
Laissez refroidir la ganache quelques minutes avant de la couler sur le sablé : si la ganache est trop chaude / trop liquide, elle imprègnera le sablé pressé au lieu de le recouvrir.

Si vous avez prévu vos découpes (carrés de 5 x 5 cm par exemple), déposez une cacahouète au milieu de chaque futur petit gâteau.
Laissez figer la ganache au réfrigérateur.

 

La découpe et les finitions des sablés pressés

Démoulez le gâteau et posez le sur une planche à découper. Munissez-vous d’un grand couteau. Mesurez, tracez et découpez les portions en essuyant le couteau à chaque coupe pour avoir des bords propres et nets.

Vous pouvez servir les sablés tels quels ou ajouter une nouvelle touche de gourmandise en déposant quelques traits de praliné avec une poche à douille ou un cornet.

 

Quelques suggestions

En fin de repas, ce sablé pressé dulcey sera parfait pour accompagner une salade de fruits exotiques : ananas, mangue, banane, citron vert…

Ce gâteau est plutôt riche et c’est pourquoi il vaut mieux le présenter en petites portions au dessert, au café ou à l’heure du thé. Les petits appétits pourront se faire plaisir et les plus gourmands se resserviront.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *