Pâte d’amande et pâte de calissons maison

Vous aimez les amandes mais vous trouvez que la pâte d’amande est un peu écœurante ? Effectivement, celles qu’on trouve en supermarchés contiennent 70% de sucre. Elles sont bon marché, imputrescibles mais vraiment trop sucrées. Vous allez sûrement changer d’idée sur la pâte d’amande en la réalisant vous-même, en plus, c’est archi-simple avec un robot mixeur.

Pâte d’amande

Mixez 350 g d’amandes mondées (= sans la peau) à vitesse max pour les réduire en poudre (vous pouvez aussi utiliser de la poudre d’amande et la mixer).

Faites bouillir 90 g d’eau, 160 g de sucre et 60 g de miel toutes fleurs : le sirop est prêt dès que le sucre et le miel sont dissous.

Mixez la poudre d’amandes tout en versant le sirop bouillant. Continuez à mixer à pleine vitesse pendant 2 à 3 minutes minimum (ou plus si votre mixeur est assez puissant pour encaisser le choc car la pâte d’amande va épaissir).

Cette pâte d’amande se conserve au moins 2 mois au réfrigérateur dans un bocal hermétique. On peut aussi la congeler pour un temps de conservation plus important.

A vous maintenant les fruits déguisés de Nöel, les décorations de gâteaux (si si, il n’y a pas que la pâte à sucre pour réaliser des décors, et en plus là : c’est bon !!!).

Pâte de calisson

Mixez 220 g d’amandes mondées,  250 g de melon confit et 50 g d’orange confite. Ajoutez aussi une cuillère à soupe d’eau de fleur d’oranger et quelques gouttes d’arôme d’amande amère pour relever les saveurs.

Préparez le sirop en faisant bouillir 120g d’eau, 30 g de sucre et 60 g de miel.

Versez le sirop bouillant dans le mixeur et mixez à pleine vitesse pendant 2 à 3 minutes minimum.

Pour réaliser les vrais calissons d’Aix en Provence, c’est presque pareil : une feuille de pain azyme pour le dessous et de la glace royale sur le dessus (mélange de sucre glace et de blanc d’œuf). On découpe à la bonne forme (attention : ça colle !) et on termine par les faire sécher au four. C’est simple sur le principe mais très long à refaire à la maison sans les bons moules (ou bien, il faut faire des calissons carrés ou losange, mais cela fera hurler tous les puristes. C’est comme si on faisait des madeleines carrées ou des cannelés sphériques).

De la pâte à tartiner calisson ?

Rien de plus simple : il suffit de rajouter de l’eau et de mixer jusqu’à la consistance souhaitée. A conserver au frais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *