Gaufre légère et croustillante, caramel au beurre salé

Gaufres croustillantes et légères, sauce caramel au beurre salé

Gaufre légère et croustillante, caramel au beurre salé

Voici une recette de gaufres légères comme un nuage, croustillantes dehors et moelleuses dedans. C’est un régal pour le goûter, qu’elles soient simplement saupoudrées de sucre glace, nappées de miel ou d’une sauce caramel au beurre salé comme dans la recette que je vous propose ici.
Pour faire des heureux avec un dessert top niveau, une demi gaufre à plat et l’autre par dessus pour faire du volume, une ou deux cuillères à soupe de garniture myrtilles aux zestes de citron vert (voir recette ici), un tourbillon de crème chantilly bien vanillée et vous avez un dessert léger, frais et gourmand tout à la fois.

Et hop, on passe à la recette !

Pour 9 à 10 gaufres

150 g de farine
170 g de lait entier
1 gousse de vanille
95 g de beurre
2,7 g de sel
120 g de blancs d’œuf (=4 blancs)
35 g de sucre

Caramel au beurre salé

180 g de sucre,
10 g de miel,
200 g de crème,
70 g de beurre demi sel (ou beurre doux + 2 g de sel fin)

La pâte à gaufres

Faites chauffer le lait, la gousse de vanille coupée en deux et grattée, le beurre coupé en morceaux et le sel. Couvrez la casserole d’un film étirable et laissez la vanille infuser 10 à 15 minutes hors du feu.
Tamisez la farine.
Retirez la vanille et commencez par verser une petite quantité du lait encore tiède mais pas bouillant (40°C max) sur la farine. Mélangez tout doucement avec un fouet jusqu’à absorption du liquide et pas davantage : arrêtez de mélanger dès que le lait est absorbé. Ajoutez à nouveau du lait, mélangez et recommencez. En quelques ajouts, toute la farine sera mouillée et vous obtiendrez une pâte épaisse que vous allez mélanger vigoureusement au fouet. Quelques secondes suffisent pour bien homogénéiser la pâte et éliminer les éventuels grumeaux. Ajoutez le reste du lait et mélangez.

Montez les blancs en neige à vitesse moyenne et constante. Une fois montés, ajoutez le sucre en une fois et continuez à battre une minute environ.

Pour mélanger les deux préparations, commencez par sacrifier 1/3 des blancs montés à la pâte pour l’alléger. Dès le mélange homogène, incorporez délicatement les 2 autre tiers des blancs montés.
Garnissez une poche sans douille avec la préparation et laissez reposer idéalement 30 minutes (mais on peut aller jusqu’à 2 ou 3 heures sans souci).

La cuisson des gaufres

Déjà, ayez un bon gaufrier ! La réussite d’une bonne gaufre à la fois croustillante dehors et moelleuse dedans demande un appareil puissant (>1000 W) qui seul permettra de saisir et caraméliser la gaufre.

Pour la cuisson, suivez les consignes de votre appareil et s’il y a plusieurs réglages de puissance : c’est généralement la puissance max qu’il faut choisir.

Préchauffez le gaufrier. Déposez la quantité de pâte nécessaire sur la plaque chaude avec la poche à douille (c’est beaucoup plus pratique et propre qu’avec une louche !!!). Fermez et retournez le gaufrier.
Servez immédiatement dès la cuisson terminée : C’est là que les gaufres sont les meilleures !!!

Pour servir tout le monde en même temps, Il est possible de cuire toutes les gaufres à l’avance, de les conserver dans une boite et de les réchauffer quelques minutes à four chaud ou dans un grille-pain pour qu’elle retrouvent chaleur et croustillant.

Le caramel au beurre salé

Dans un casserole à fond épais, réalisez un caramel à sec avec le sucre et le miel en ajoutant le sucre en plusieurs fois, le temps que le précédent soit fondu. Pour ceux qui ne connaissent la technique du caramel à sec, regardez sur youtube : c’est très simple.
Cuisez bien le caramel pour qu’il soit fumant, plus brun que blond, mais non brûlé bien sûr. Ajoutez alors le beurre en plusieurs fois pour commencer à décuire le caramel (et cuire le beurre par la même occasion et lui donnant un petit gout de beurre noisette). Ajoutez la crème bouillante en faisant attention aux projections et mélangez. Laissez bouillir une minute pour avoir un caramel homogène. Goutez et ajoutez du sel fin si besoin.
Le caramel se conservera en pot au moins une semaine au réfrigérateur.

Froid, le caramel au beurre salé se tartine aisément. Un peu réchauffé, il se transforme en une sauce brillante et parfaitement nappante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *